Rencontre avec le Défenseur des droits

Posted on Updated on

Le 5 septembre 2016, l’Amicce a été reçue par le Défenseur des Droits. logo

L’Amicce s’est attachée à présenter la situation des magistrats issus des concours complémentaires ou de l’intégration, qui représentent près de 25% du corps de la magistrature.

L’association a également rappelé la disparité de traitement qui existent pour ces magistrats tant pendant la phase de ces des recrutements latéraux (non paiement des intégrés pendant leur stage notamment) que pendant la suite de leur carrière (reprise d’ancienneté, difficulté d’accès à certains postes, etc). En effet, il demeure encore aujourd’hui un réel décalage entre la volonté d’attirer des personnes possédant déjà une solide expérience professionnelle et les conditions d’intégration de ces personnes au sein de la magistrature.

S’appuyant sur la déclaration d’intention du Garde des Sceaux « d’ouvrir davantage la magistrature sur la société », l’Amicce a remis au Défenseur des Droits plusieurs propositions afin de favoriser efficacement l’accès à la magistrature des personnes ayant déjà une forte expérience professionnelle et de faciliter leur possibilités de carrière au sein de ce corps.

Voir les propositions de l’Amicce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *